cat-right

Estobla

Estobla « chaume, paille »Â  vient du latin stipula > latin parlĂ© stupula. Un visiteur me donne l’information suivante :

on appelle la mante rĂ©ligieuse: lou prego-Dièu d’estoublo ou de restouble, ce qui se dit aussi d’une personne maigre et pâle.

stipula « chaume, paille » < latin vulgaire stupula

C’est un des nombreux exemples qui montrent que les Occitanophones sont particulièrement avantagĂ©s pour l’apprentissage des langues Ă©trangères.

  • > provençal. estoublo « terre en chaume »; dĂ©rivĂ©s estoubloun « chaume »; restoubla « remblaver sur le mĂŞme terrain, recommencer »; restouble « champ en chaume ».
  • > catalan estapolany  » 1.Petit bouchon 2. BastĂł amb un tros de drap o d’estopa lligat a l’extrem emprat com a tap o per a altres usos « 
  • > nĂ©erlandais stoppel  « paille, chaume coupĂ©; poils de barbe courts », allemand Stoppel.

    stoppelbaard

  • > (champenois Ă©tieuble, Ă©quiole >) français Ă©tioler > anglais etiolate .
  • >ancien français estuble « chaume qui reste sur le champ » (> moyen anglais stuble) > anglais stubble(s), stubbled, stubbly, (adjective), unstubbled (adjective).

Latin stipula a donnĂ© le verbe > stipulari « exiger un engagement formel, stipuler » (on rompait une stipula « paille » en signe de promesse) > français stipuler, > anglais stipulate, catalan, espagnol estipular, nĂ©erlandais stipuleren.


Poster un commentaire