cat-right

Clastro

Clastro, clastre, clastra est s.m. ou s.f.¬†Pendant une ballade, √† la recherche du moulin vent restaur√© √† Parignargues, pr√®s de N√ģmes, un panneau La Clastre m’intrigue. Je trouve une r√©ponse dans le dictionnaire de¬† l’abb√© de Sauvages (S1):¬† clastro est le « presbyt√®re ou la maison curiale » une maison pr√®s d’une √©glise pour loger les pr√™tres. La m√™me d√©finition est donn√©e pour les parlers d’Aix, Marseille et le languedocien jusq’√† St.-Affrique. Dans d’autres endroits comme √† P√©zenas ou √† Castres, clastre est traduit par « clo√ģtre ».¬† Une zone de transition vers la r√©gion¬† restreinte de l’occitan, en particulier le Lot, le Lot et Garonne, l’Aveyron, Albi, o√Ļ caminada a pris le sens « presbyt√®re ».

Le clastre   en Ardèche

La ferme de Clastres est implant√©e au sein du petit village ard√®chois de Sainte-Eulalie. Clastres (clo√ģtre) fut √©difi√©e en 1098 (sous le r√®gne de Philippe Ier de 1060 √† 1108), apr√®s l’arriv√©e de deux moines b√©n√©dictins de l’abbaye de St Chaffre du Monastier, charg√©s du service de l’√©glise, apr√®s que cette derni√®re eu √©t√© donn√©e √† l’abbaye Saint-Th√©ofr√®de du Monastier (Haute-Loire).
Ainsi, jusqu’au XV√®me si√®cle, le b√Ętiment servit de prieur√©. La construction actuellement visible, aurait √©t√© √©difi√© en 1573. Deux portes communiquent avec l’√©glise, le prieur√© √©tant une d√©pendance.

L’√©tymologie n’est pas tout √† fait la m√™me que celle du fran√ßais clo√ģtre < latin clautrum « tout ce qui sert √† fermer une porte, ou emp√™che un libre passage ». .

La forme occitane clastra vient du pluriel latin claustra pris pour un singulier f√©minin;¬† c’est le¬† -a-¬† qui¬† est curieuse. Une faute de frappe? Google me¬† r√©pond qu’il y a beaucoup de clastres dans le Midi. Dans les textes du Moyen Age nous trouvons toujours le -au- r√©gulier : claustra et parfois crausta. L’explication est peut-√™tre l’influence des mots occitans qui repr√©sentent le latin castrum, castra dont les sens est souvent assez proche des repr√©sentants de claustra¬† « fermeture, parc », comme par exemple le languedocien castrou « retranchement qu’on fait avec des claies dans une bergerie pour s√©parer une partie du b√©tail » (S1).

Clastra ou clasta existe √©galement en catalan avec le sens « patio empierr√© au centre ou au devant d’une maison de paysans -cultivateurs- majorquins ». (DE dans l’article cloure).

Poster un commentaire