cat-right

Escarougner

Escarraunhar « Ă©gratigner, Ă©corcher la peau », fr.rĂ©g. escarougner  est dĂ©rive de carraunha (Alibert) ou corrouogno « charogne » qui reprĂ©sente un latin *caronia « appĂąt, charogne »Â  lui-mĂȘme dĂ©rivĂ© de carnem « chair ». Les formes avec -rr- se trouvent en occitan, catalan carronya et espagnol carroña, probablement Ă  partir d’une  prononciation avec  double  -rr- qui augmente la valeur affective du mot  souvent utilisĂ© comme injure. L’injure est mĂȘme passĂ© en nĂ©erlandais:  kreng « femme mĂ©chante; vieux « charogne », le k- s’explique par un emprunt aux parlers du nord-ouest (picard, normand).

Le sens « Ă©corcher » qui est trĂšs vivant dans le Midi, s’est dĂ©veloppĂ© Ă  partir du sens « mal couper, dĂ©chirer la viande; dĂ©chiqueter ».

L’Ă©tymologie  *caronia est Ă  revoir; il s’agit d’une double Ă©tymologie du FEW: dans mon article escarrafi du germanique *skarrĂŽ,
j’Ă©cros: Le gotique *skarrĂŽn  a donnĂ© le gascon escarrĂĄ « rĂącler, ratisser’, et plusieurs dĂ©rivĂ©s comme escarrat « individu qui n’a plus le sou », escarragnĂĄ « érafler » qui vivent surtout en bĂ©arnais. Voir FEW XVII, p.102a-b.

Aujourd’hui le 16 janvier 2019 un visiteur m’Ă©crit:

Bonjour,
Tout d’abord fĂ©licitations pour ce magnifique site d’Ă©tymologie occitane.
Je ne parle pas du tout occitan mais lorsque je vivais Ă  AlĂšs, mon grand pĂšre s »escarougnait pas mal les mains en bricolant et moi-mĂȘme je m’escarougnais les genoux. Je voulais savoir si la forme pronominale d’escarougner Ă©tait attestĂ©e.

Poster un commentaire