cat-right

Boudego

Boud√©go, bodega s.f. « grande cornemuse de la Montagne noire languedocienne faite dans une peau de ch√®vre enti√®re »¬† m’√©crit une visiteuse. Cliquez sur le lien pour beaucoup plus d’informations! « cornemuse » (Aude); « personne ventrue » (Alibert). Mistral donne aussi le sens « vessie » et boudeo, boudego√ļ « petite cornemuse »: boudegaire « joueur de cornemuse ».

      !  

Ci-dessous, √† gauche: Les peintures du plafond datant du XVe s. du ch√Ęteau de Capestang. Cr√©dit photo : Association de sauvegarde du patrimoine capestanais. A droite : Un tambourina√Įre et un bodega√Įre entament peut-√™tre une « carole » sur un des chapiteaux polychrome de Villardonnel . Cr√©dit photo : JL Matte.

        

Dans le FEW le mot est class√© dans les Incognita, vol.23, p.147a., mais l’auteur ajoute qu’il fait probablement partie de la famille de mots qui sont sortis d’une racine onomatop√©ique *bod-, ce qu’il avait fait d’aiulleurs 50 ans plus t√īt dans le vol. I, p.423a : « boudego « cornemuse » Toulouse, Aude id. M. » Il a d√Ľ l’oublier.

La racine *bod- a le sens de quelque chose de « gonfl√©, renfl√©, lippu ». A ce groupe appartiendraient des mots comme fran√ßais boudin, languedocien boudeno « ventre », occitan boudenfla « enfler », fran√ßais bouder, etc. L’article *bod- du FEW a paru en 1926 et ne fait pas partie des articles revis√©s. 1

Je pense que les repr√©sentants de buttis « tonneau », principalement ancien occitan bot et bouto « outre » ont jou√© un r√īle important dans l’histoire de ce mot. ( Voir bout « outre, tonneau » ci-dessous. Le FEW classe le verbe boudenfla « enfler » dans l’article *bod mais boutenfla dans l’article buttis. Il est √©vident que dans l’evolution les deux familles de mots se sont mutuellement influenc√©es. Il est impossible de distinguer les repr√©sentants de *bod- des repr√©sentants de buttis « sorte de vase » voir bout.

En Catalogne il y en a d’autres: El sac de gemecs « le sac des g√©missements « est un des noms de la cornemuse catalane. Suivant les lieux d’autres vocables seront utilis√©s, dont bot et cabreta (< capra « ch√®vre »). Cette cornemuse poss√®de trois bourdons pendant vers le bas. On la trouve en Catalogne nord (Pyr√©n√©es Orientales), en Catalogne sud (Principat de Catalunya), et √† Mallorca, avec de faibles variantes chaque fois. El bot aran√®s vient du Val d’Aran, cette partie de l’√©tat espagnol qui est en r√©alit√© de langue occitane mais qui a coutume d’utiliser √©galement le catalan. Le bot est une cornemuse rustique qui poss√®de au moins deux particularit√©s :

  • - le pied fonctionne avec une anche simple (comme sa proche voisine gasconne, la boha, et contrairement au sac de gemecs).
  • - il n’a pas de bourdon, ce qui est rare pour une cornemuse… Il se joue en doigt√© ouvert ou ferm√©, en fonction de la fabrication.

 

                                                                                    Bot aranes et                                                                                       el sac de gemecs

Dans Wikipedia catalan il y a une page sur les cornemuses en Europe!

Voir aussi l’article bout « tonneau, outre ».

______________________________________

Notes
  1. Pour les tr√®s int√©ress√©s il y a l’article prelat.bot(t)-; bond-/bold-; but(t)-;pott- ‘gonfiore; cavit√†’ dans le LEI

Poster un commentaire