cat-right

Banasto

Banasto « corbeille en osier ».  Du celtique  benna « chariot », spĂ©cialement  « chariot Ă  grande corbeille de treillis ». Cette racine benna se retrouve dans toutes les rĂ©gions habitĂ©es par des Celtes, qui Ă©taient trĂšs forts dans la construction des chariots. Les Romains leur ont empruntĂ© pas mal d’idĂ©es avec les mots correspondants. Typique pour les chariots des Celtes Ă©taient les Ă©normes paniers en osier pour le transport.

..

Une rĂ©production moderne d’un chariot celte, mais la banasto manque.

Ancien occitan banasta « grande corbeille d’osier ». Ă©galement en fr. rĂ©g. banaste (Lhubac). Nous le retrouvons dans les parlers gallororomans pour dĂ©signer toutes sortes d’objets qui Ă©taient faits en tressant de l’osier, du bois, etc., comme par exemple dans le Vaud suisse banna « ruche », Ă  St Etienne bena « cuvier », français banneton « coffre dans lequel les pĂȘcheurs gardent le poisson pris », occitan banaston « berceau » (Thesoc)etc.


voiture-benne moderne

Alibert donne pour le languedocien s.v. bena f. »panier de bĂąt; verveux »: benon «  »sorte d’auge pour les moutons » et sous banasta les dĂ©rives courants en -on, -ada comme banastoun “ panier en osier”etc.
Le sens « nigaud » (Aveyron)  sous l’influence de fr. benĂȘt ?
Plus tard le mot a Ă©tĂ© empruntĂ© par les parlers germaniques voisins, comme par ex. le nĂ©erlandais ben ou anciennement benne « panier en osier ». Cf. aussi fr. bagnole « mauvaise voiture » dans le TLF.

La fĂȘte de la vannerie Ă  ValabrĂšgues

Poster un commentaire