cat-right

Lambrusquiero

Lambrusquiero de vedigan « cep de vigne sauvage servant √† fabriquer une badine souple et l√©g√®re utilis√©e par les manadiers » (Camargue)¬† vient de l’ancien languedocien lambrusquieira « cep de vigne sauvage » (B√©ziers, XIIIe s.) d√©riv√© du latin labrusca, lambrusca, « vigne sauvage » qui a¬† peut-√™tre √©t√©¬† emprunt√© √† l’√©trusque1

Ancien occitan lambrusca va signifier¬†en occitan « grappillon » et « plante quelconque qui n’a pas pouss√©e ». On retrouve la lambrusque dans quelques toponymes de Provence, comme le mas des Lambrusques, √† Maussane-les-Alpilles, Bouches-du-Rh√īne, ou le quartier Lambrusque, √† Forcalqueiret,Var2.

Tout le monde conna√ģt le Lambrusco italien.¬† Dans le Breviari d’amor de Matfre¬†Ermengaud de Bezers ( = Manfred …. de B√©ziers) ¬† du XIIIe si√®cle nous trouvons:

Quan Noe de lambrusquieira
Plantet la vinha primeira
(d’apr√®s Raynouard)

Voir aussi l’article¬† vedigan.

Les Egyptiens l’avaient fait d√©j√†, mais en Occident¬† c’est au XIIe si√®cle qu’on commence √† d√©corer les plafonds et les parois des maisons avec des sculptures repr√©sentant des sarments: lambruschier. Les rev√™tements en bois, en marbre etc. qui garnissaient les murs d’une pi√®ce √©taient appel√©s des lambris, emprunt√© par le n√©erlandais : lambrisering.

Lambrusco

Abbaye de Vauclair                                                      Lambrisering aux Pays Bas

___________________________________


Notes
  1. Si vous voulez tout savoir sur l’√©tymon¬† protoroman¬† */la’brusk‚ÄĎa/¬†~¬†*/la’br äsk‚ÄĎa/ s.f. ¬ę¬†vigne grimpante … » consultez le Dictionnaire¬†√Čtymologique Roman. Un grand projet de linguistique romane.
  2. Source

Poster un commentaire