cat-right

Abelhana

Abelhana, abélïano s.f. « mélisse, citronnelle » est un dérivé du latin apicula « petite abeille »Â  > abelha « abeille ». Pour une transcription phonétique  et les localisations voir le Thesoc).

Cette plante est nommée ainsi parce qu’elle est recherchée par les abeilles. En latin, il y a un dérivé analogue de apis « abeille »Â : apiastrum « mélisse . D’ailleurs le mot mélisse vient du grec et signifie également « abeille ».

              
Le guêpier, abelhièr, abelhòla ou avec aphérèse beïola (Hérault),  est appelé ainsi parce qu’il se nourrit principalement d’abeilles et de guêpes.

Agassa, agaça

Agassa, agaça s.f. « pie ». Latin pica « pie » a été supplantée dans la majeure partie du galloroman à l’exception de la région parisienne, de la Champagne et de la Normandie,  par le nom germanique de l’oiseau agaza, En occitan agassa apparaît plus tôt qu’en langue d’oîl, ce qui fait supposer qu’ en occitan agassa a été introduit  par les Goths. 

Breton agas a été emprunté au dialectes voisins..

Voir aussi darnagas « pie grièche » et agassin « cor au pied ».

Comme agace « pie » est considéré comme un mot français, je vous renvoie vers le TLF . Un article en italien dans la Zeitschrift.27, 137 ss.

agassa 

Page 9 sur 9« Première page…56789