cat-right

dourna ‘cruche’

Un visiteur me demande:
« Bonjour, le mot « dourne » est bien occitan ? On m\’a racontĂ© qu\’il veut dire « pot » (et « tĂȘte »). »/

J’ai pu lui rĂ©pondre :

« En effet dourna « cruche » du latin urna idem. est occitan.  . Le sens « tĂȘte » n’est attestĂ© qu’en français urne,  chez Huysmans (1879). Voir FEW XIV, 63 et l’explication du d- p. 64. ».

Le mot est inconnu en provençal.

DĂ©rivĂ©s avec la mĂȘme Ă©tymologie:
dournado « contenu d’une cruche », dournedo, dournet « petite cruche »,  dournhĂš« Ă©vier »Â  (Toulouse).

Le PĂ©gorier donne les toponymes suivants: DourniĂ© : Ă©vier – Gers. Dourneto : petite cruche – Toulouse anc. Dourno nf. : cruche – Toulouse, Gers. Il y a aussi Ăąs mal de familles Dournes.

Un peu de pub : ChĂąteau de DournĂšs, F-81700 Blan, www.chateau-de-dournes.fr

Dournes Chateau de
,

Poster un commentaire