cat-right

Priapolithe ou Bijoux de Castres

2015_0606_000134_004

Priapolithe « pierres algaires laminĂ©es de type stromatolitique* dues Ă  l’activitĂ© d’une algue cyanophycĂ©e » de la rĂ©gion de Castres. Etymologie est lelatin Priapus « dieu des jardins et des vignes, qui symbolise la force gĂ©nĂ©ratrice ».  Une image du Recueil des monumens des catastrophes que le globe terrestre ..Par George Wolfgang Knorr,Jean Ernest Emanuel Walch Neuremberg, 1775 (Google livres) :

Priapolithe2C’Ă©tait la  première pierre que j’ai coupĂ©e après l’achat d’une grande scie diamantĂ©e pour lapidaires m’Ă©tait fournie par mon ami  le Petit gĂ©ologue de Lacrouzette dans le Sidobre, et c’est lui qui  m’a appris qu’il s’agissait d’une priapolithe. Le mot ne se trouve plus dans le CNRTL, mais il apparaĂ®t dans plusieurs dictionnaires anciens[1.  du Trevoux de 1752 jusqu’au Larousse de 1875] et notamment dans le SupplĂ©ment au dictionnaire de l’AcadĂ©mie par Fracçois Raymond (1835).  avec une dĂ©finition diffĂ©rente:

PriapolitheAcadLa première attestation vient de Goudouli, Pierre Borel 1620?-1671), qui dans Les antiquitez, raretez, plantes, minĂ©raux & autres choses considĂ©rables de la ville et comtĂ© de … Ă©crit:

PriapoliteBorelCe qui m’a intĂ©ressĂ© dans cet article de Pierre Borel est la mention de la thĂ©orie des signatures. J’ai l’impression qu’il s’en moque un peu, mais la citation de Crollius, Quercetan et Henri Carrichterius montrent qu’il Ă©tait au courant et que cette thĂ©orie Ă©tait très rĂ©pandue Ă  son Ă©poque. Je cherche Ă  me renseigner Ă  ce sujet parce que je crois qu’il est important de savoir que cette thĂ©orie et des thĂ©ories analogues comme astrologie, jouaient un grand rĂ´le dans la vie des gens.

Si vous êtes intéressé par la géologie  de la région de Castres, suivez ce lien: Priapolithes

Poster un commentaire