cat-right

Euze

Euze « yeuse, chĂȘne vert »Â  ou « quercus ilex ». Etymologie est le latin  ēlex,  ēlicis « chĂȘne vert »., une variante rĂ©gionale de l’Ombrie du latin Ä«lex, Ä«licis.  Ce dernier a Ă©tĂ© conservĂ© dans le sud de l’Italie et en Sardaigne, tandis que   ēlex est Ă  l’origine des formes nord-italiennes, occitanes.   AttestĂ© en ancien occitan elzer Ă  Montpellier en 1179. A l’est du RhĂŽne nous trouvons une forme avec -v- :  eouve, que Ronjat, Grammaire istorique des parlers provençaix T. 2,127  ne donne pas d’explication, mais constate que l’insertion d’un -v- prĂ©cĂ©dĂ© d’un -[w]- n’est pas rare.

Le dĂ©rivĂ© provençal  euziera , languedocien Ă©ouzieiro dĂ©signe un « lieu plantĂ© de yeuses ».

Nous retrouvons l’adjectif  dĂ©rivĂ© ilÄ­cÄ«na  » du chĂȘne vert »Â  devenu aussi substantif et qui a donnĂ© l’espagnol encina,  le portugais enzinha et le catalan alsin,  dans les dĂ©partement du sud-ouest du Languedoc  Ă  LĂ©zignan et dans l’Aude auzino,  dans  l’AriĂšge alzino et dans la Haute Garonne.  L’abbĂ© de Sauvages Ă©crit:

Ă©ouzino « gland de chĂȘne-verd », Car d’Ă«ouzĂźno « chair ferme ».  Il explique « Les cocons nourris de glands ont la chair plus ferme et de meilleur goĂ»t. On trouve en Espagne une espĂšce de chĂȘne-verd dont les glands ont le goĂ»t de la chĂątaigne & sont bons Ă  manger… »

Plus d’attestations dans le Thesoc:

ause°° HERAULT.;   ausin AUDE, HERAULT.; ausina ARIEGE, AUDE, HERAULT, PYRENEES ORIENTALES.  euse ARIEGE, AUDE, HERAULT, PYRENEES ORIENTALES.

lĂšuge GIRONDE, LANDES. ; leugiĂšr°° avec agglutination de l’article et le suffixe -ier dans ARIEGE, HAUTE-GARONNE, GIRONDE, LANDES, LOT-ET-GARONNE

Leuge , casse léuge comme adjectif dans DORDOGNE, GIRONDE, LOT-ET-GARONNE.

Valleraugue Ă©lze  et plus d’informations dans le FEW 4, 544-5

Français yeuse a Ă©tĂ© empruntĂ© Ă  l’occitan avec adaptation de la prononciation.

Une belle photo faite par le Docteur Pierre ElziĂšre

yeuse "quercus ilex"

quercus ilex

 

 

Poster un commentaire