cat-right

Arpa de rompuda ‘trident’

Arpa de rompeuda « trident çà angle de 75 Ă  85°, pesant de 2 Ă  4 kg » (Raymond Jourdan, Montagnac)  fait partie de la famille de mots harpe « faucille ; griffe », que le latin a empruntĂ© au grec ÎŹÏÏ€Î· avec ces deux sens. La plus ancienne attestation en galloroman vient de l’ancien occitan arpa « griffe d’un animal » (14e s.).  Il y a de nombreuses attestations dans tout le domaine occitan, de Die jusqu’en BĂ©arn. H.Schook (Die) donne  arpa  « griffe »,   arpic « griffe, croc de bĂ»cheron », arpic de pola « clavaire (champignon) » et arpion « orteil (familier) ». L’abbĂ© de Sauvages : arpatĂ«jha « marcher en tĂątonnant » et arpiou « ongle d’oiseau » dĂ©rivĂ© de arpo « griffe » (S2, p.50). Voir les nombreuses attestations dans le Thesoc s.v. griffe ;  et FEW IV, 385-388,

Arpa « outil agricole » est aussi trĂšs rĂ©pandu en catalan et en espagnol.  La graphie Harpa de rompuda de Raymond Jourdan montre que pour lui l’arpa a quelque chose d’un instrument de musique ( comme pour Alibert qui donne germanique Harpa comme Ă©tymologie).

Dans Culture de la vigne en Languedoc Raymond Jourdan[note1.]  donne une description dĂ©taillĂ©e de sa CrĂ©ation d’un vignoble. Le premier paragraphe est consacrĂ© au dĂ©foncement:

Le dĂ©foncement : appelĂ© aussi le charruage, en occitan « roumpre ». Avant 1914, avec une pioche « trinqua forta » ou un trident « harpa de rompuda » (a=o].

ArpaRJourdan

Travail pĂ©nible et trĂšs long fait en « collas », groupe de plusieurs salariĂ©s agricoles : brassiers et journaliers. Le dĂ©foncement, ou « rompuda » consiste Ă  labourer profondĂ©ment (40 Ă  60 cm) pour installer une vigne nouvelle ou « mayol« .

AprĂšs 1914, la rompudo se fait avec des chevaux 2,4 ou 6 et une grosse charrue Ă  versoir et Ă  mancherons.

_________________________

1.J’utilise la graphie de Raymond lui-mĂȘme. Il a Ă©crit ce texte en 1978. Ce sont ses souvenirs du dĂ©but du 20e siĂšcle.  Son fils GĂ©rard Jourdan a eu la gentillesse de me faire parvenir ce texte que j’ai lu comme un roman, avec la transcription dite classique, moins proche de la prononciation.]

Poster un commentaire