cat-right

Barigoule ‘pleurote du panicaut’

Barigoulo « pleurote du panicaut ».¬† Ce nom est¬† surtout connu √† cause de la recette de artichaut √† la barigoule.¬† Le TLF donne deux¬† significations pour le¬† mot¬† barigoule:

1.Région. (Provence). BOT. Champignon comestible du genre agaric. Synonyme lactaire délicieux.  Rem. Attesté dans la plupart des dictionnaires  généraux  du xixe et du xxe siècle.
2.ART CULIN.¬† √Ä la barigoule. Mani√®re d’appr√™ter les artichauts en rempla√ßant le foin par une farce √† base de champignons et d’oignons, et en les faisant cuire dans l’huile

Dans Wikipedia nous trouvons que :

La recette¬† d’ Artichauts √† la barigoule doit son nom au champignon pleurotus eryngii appel√© aussi pleurote du panicaut, ou encore argouane, b√©rigoule, girboulot, et l’auteur fournit une vingtaine d’autres noms vernaculaires:
pleurote du panicot, argouagne, argouane, beigoula, bérigoula, bérigoule, berigoulo, bolet dau baja preire, bouligoule, boulingoulo, bridoulo, brigoule, brigoulo, grigoulo, canicot, cardoueto, champignon de garrigues, champignon du panicaut, canquesto, congue, corgne, couderlo, congouerto, escouderme, fougga, gingoule, girboulot de panicot, onglet, oreille de chardon, oreillette, panichaou, panicau, ragoule, ringoule.
pleurote de panicaut
pleurote du panicaut  pleurotus eryngii
Comme ça on sait de quel champignon  on parle!
La question qui reste est de savoir pourquoi précisément la pleurote du panicaut?
C’est l’abb√© de Sauvages qui dans la deuxi√®me √©dition de son Dictionnaire languedocien-fran√ßais (S2)¬†explique la relation entre¬† l’artichaut et la pleurote du panicaut. :
Les pr√©parations √©taient identiques √† son √©poque. Ce champignon¬† ne pousse qu’au pied du panicaut champ√™tre¬† ou sur les racines de Eryngium maritimum. En plus le¬† panicaut champ√™tre ressemble beaucoup aux petits artichauts proven√ßaux.

panicaut campestre     
panicaut campestre              artichaut provençal

panicaut avec pleurotte

Dans Rolland Flore XI, p.145 nous trouvons la répartition géographique  du mot  barigoulo  avec  le sens  pleurotus eryngii :

barigoulo RollandFlore Souvent il y a¬† de la confusion en ce qui concerne les noms des champignons.¬†¬† Dans le mat√©riaux dialectaux nous trouvons que¬† le type lexicologiue barigoulo¬†¬† est utilis√© aussi¬† pour nommer¬† « la chanterelle,¬†¬† la¬† morille » et m√™me un « champignon bon √† manger »en g√©n√©ral.¬† Par exemple¬† Rolland a r√©uni dans l’article morchella esculenta « morille »¬† le¬† type lexicologique « barigoulo » dans les r√©gions suivantes:

berigoulo "morille" Rolland
et pour le breton la forme :
¬†C’est cette derni√®re forme¬† avec m-¬† initial qui¬† a peut-√™tre inspir√© von Wartburg. Dans le FEW¬† il propose comme √©tymologie de toute cette famille¬†*maurńęcŇ≠la « morille »,¬† d√©riv√© de maurus « habitant de la Maur√©tanie ». Le¬† b- initial de formes comme¬† barigoulo s’explique par l’influence de mots comme bulle¬† ou balle √† cause de la forme ronde¬† du champignon.

Le TLF √©crit que la premi√®re attestation de barigoulo en occitan date de 1716. Pourtant Rolland p.177,¬† mentionne que¬† bourigoulo « morille » en¬† proven√ßal en 1549 par Solerius. Cette indication a r√©veill√© le rat de biblioth√®ques en moi. ¬† Dans la bibliographie de Rolland je trouve l’indication suivante:

Solerius (Hugo), sanionensis, Scholiae… √† la suite de Aetii medici tetrabiblos... √©dit√© par Cornarius, Lugduni, 1549, in-fol.

Cela m’a permis gr√Ęce √† internet de retrouver le texte¬† que voici1:

(Champignons chez les Gaulois (on dit) des champignons: chez les Dauphinois des bracoules, chez les Italiens prignoli chez nous 2¬† des bourig√≥ulos: d’aucune utilisation en m√©decine.)

L’accent sur le √≥¬†¬† dans le texte de Solerius signifie probablement que l’accent¬† tombe sur l’avant-derni√®re syllabe.¬† Il est √©galement possible qu’il¬† veut¬† indiquer une prononciation -√≥ou-. Pour en √™tre sur ¬† il faudra √©tudier toutes ses graphies des mots en proven√ßal en en dauphinois et les comparer √† la prononciation actuelle.

Artichauts √† la barigoule.¬† L’√©tymologie d’artichaut est d√©crite dans l’article carchofa.

__________________________________________

Notes
  1. Si ce texte vous intéresse suivez le lien donné dans Plantnetprojet
  2. Chez nous veut probablement dire le¬† proven√ßal¬† du Lub√©ron. D’apr√®s Ludovic Legr√©,¬† La botanique en Provence au XVIe si√®cle. Pierre Pena et Mattias de Lobel. Marseille, 1899, p.72 n.2¬† Solerius vient du village de Saignon dans le Lub√©ron.¬† Solerius¬† cite dans son livre¬† les monticules appel√©es¬† « les trois fr√®res »¬† pr√®s de Pertuis, ce qui prouve qu’il connaissait bien la r√©gion

Poster un commentaire