cat-right

Farandoulo

Farandoulo « farandole » est passĂ©e dans  le Dictionnaire de l’AcadĂ©mie depuis 1835 (TLF) . Le nom farandole n’est pas attestĂ© avant le XVIIIe siècle.

L’Ă©tymologie d’après le TLF, qui suit le FEW , est  » incertaine; peut-ĂŞtre altĂ©ration du provençal barandello, brandello « farandole »  un dĂ©rivĂ© de branda « remuer, branler », de mĂŞme origine que brandir*, sous l’influence de dĂ©rivĂ©s occitans tels que flandina « cajoler », flandrina « lambiner », flandrin « fainĂ©ant » [1. FEW t. 15, 1, p. 252, note 14 et t. 15, 2, p. 136b; v. aussi Coromines. ]

Je ne suis pas très convaincu par cette Ă©tymologie et ceci  d’autant plus que b(a)randello est dĂ©finie comme une « farandole languedocienne »! Voir aussi mon article brandado.

Hector Rivoire Statistique du département du Gard, Tome premier, Nîmes, 1842, p.343 cette danse est décrite ainsi:

Dans un très petit nombre de communes des arrondissemens de Nimes et d Uzès et en traversant les cantons de St Quentin d Uzès de Montaren de Blauzac et de Lussan toute la musique se compose d un hautbois et d un très petit tambour qui sert d accompagnement Dans quelques unes de ces localitĂ©s la danse y est appelĂ©e branle ou baran delle C est une sorte de valse russe extrĂŞmement prĂ©cipitĂ©e dans laquelle on tourne continuellement sur un mĂŞme plan »

 

une  farandoles (en bas de l’image)

Catalan : farandola « Dansa popular que hom practica actualment encara a Provença, però que tambĂ© havia estat ballada a Catalunya ».

______________

Leave a Reply