cat-right

Saumada

Saumada « charge d’une bĂȘte de somme », un des nombreux dĂ©rivĂ©s de sauma, est attestĂ©e en ancien languedocien depuis 1179.

Saumada prend des sens spĂ©cifique suivant les rĂ©gions et l’emploi des Ăąnesses : Ă  Lyon une saumĂ©e est une « charge de sel ou de vin », Ă  Bosses (Val d’Aoste) des somaye sont des petits tas de fumier qu’on fait en l’Ă©parpillant, avant de le dĂ©faire complĂštement avec la pioche ». CaractĂ©ristique pour l’est de l’Occitanie est saumada « mesure pour les grains et les vins ».

En combinant ces deux significations « charge » et « mesure de grains » saumada devient aussi une mesure agraire, Ă  savoir « superficie de terre qu’on pouvait ensemencer avec une saumĂ©e de blĂ© ». A AlĂšs cela correspondait Ă  4 setiers et dans les Bouches-du-RhĂŽne Ă  5 ares.

Poster un commentaire