cat-right

Passièra, pansièire

Passièra « barrage de rivière, digue; chaussée d’un moulin; écluse, réservoir à poissons; (meule de moulin à huile , Cévennes ?) » (Alibert). Pansieire à Valleraugue (Gard) est  attesté en 2013 par mon petit-fils Aymerik, originaire du village. Voici une photo de la pansiere du pre du Rouve à Taleyrac,Valleraugue:

Etymologie: le latin paxillus « échalas » est devenu paxellus  et  paxillus.  Paxellus, un dérivé de palus « pieu »,  est conservé en  ancien français paisseau « échalas », en occitan paissel, à Alès pansel, mais pas en provençal, en tout cas je ne l’ai pas trouvé dans le Trésor de Mistral.  Paisieyre est la forme du Compoix de Valleraugue.

Quand on met une série d’échalas les uns contre les autres dans une rivière, on obtient une paxaria > paisièra « petit barrage dans un cours d’eau » attestée en occitan depuis le XIIe siècle.   Le sens précis s’adapte bien sûr au terrain, tantôt un petit barrage, tantôt un canal d’arrosage, une digue etc.

Une paisieyre à Valleraugue

Il y a quelques attestations en occitan de pax avec un troisième suffixe : + one > paison « pieu, poteau », comme béarnais paxou « piquet ».

Poster un commentaire