cat-right

Rodo, roudou, redoul

Rodo, rodor

  • 1. Coriaria myrtifolia (cf. Wikipedia) utilis√© pour le tannage comme le sumac.. L’esp√®ce contient de la coriamyrtine, alcalo√Įde qui frappe les moutons d‘intoxication alcoolique lorsqu’ils les consomment.Voir ebriago.
  • 2. Sumac. ¬† Cf fustet¬† pour les caract√©ristiques et l’utilisation de cette arbrisseau.

Etymologie : latin rhus, rhoris; rore; ros. Un emprunt au grec. Les Grecs l’utilisaient d√©j√† pour le tannage. Les formes de l’ancien occitan ros, rou reposent directement sur le nominatif rhus >ros.

 

Mistral, Tr√©sor.¬†¬†¬†¬†¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†¬† ¬†¬† emborracha cabras¬†¬† « coriaria »

Le grand √©tymologue Corominas suppose pour expliquer certaines formes occitanes et catalanes (ancien languedocien rodor, Aveyron roudo√Ļ , languedocien roudouri√© « lieu plant√© en roudoul ») un nom compos√© rhustyrius = rhus de Tyrus o√Ļ turius remplace syriacus (de Syrie) parce que Tyrus, Tyr est le port le plus important de la Syrie. Dans l’Antiquit√© la Syrie √©tait le producteur le plus important de sumac pour le tannage. Rhus-tyrius > rorem tyrium √† l’accusatif , > *roreturium et par dissimilitaion des deux -r- > *rodeturiu, qui par l’√©volution phon√©tique r√©guli√®re a abouti √† rodor, ancien catalan roudor, raudor, etc.
Les formes occitanes rodor etc. ont abouti à rodo et par changement de suffixe > rodoul,  et ensuite par dissimilation des deux voyelles > redoul. Voir aussi le TLF s.v.roudou.

Voir aussi Nerta « myrte »

One Response to “Rodo, roudou, redoul”

  1. Un superbe article,****, sur les « boulmi√®res » ou baignoires des tanneurs.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Boulmi√®res ! | La dormeuse blogue 3 - [...] occitan “redoul”, cf. Robert Geuljans, Dictionnaire Etymologique de l’Occitan, Article Rodo-Roudou. La coriaria myrtifolia, feuilles et baies, est …

Poster un commentaire