cat-right

Desrabar

Desrabar, fr.rĂ©g dĂ©raber.« arracher, tirer de la terre » fr.rĂ©g. « dĂ©fricher le jardin »(Alibert), « arracher les mauvaises herbes ».

Etymologie: raba du latin rapum ‘rave’ dont le pluriel rapa a Ă©tĂ© pris un singulier fĂ©minin.  A Marseille un derrabaire de dents est « arracheur de dents ».   Le FEW a citĂ© ce groupe de mots Ă©galement dans les Ă©lĂ©ments germaniques, dans l’article rapĂŽn « arracher » et dans l’article rapum « rave » il ajoute que les reprĂ©sentants de l’Ă©tymon germanique ont certainement eu une influence sur ceux de rapa, parce que les formes sont devenues identiques. La famille de mots occitans rapar « saisir, enlever » est beaucoup plus rĂ©pandue que celle de derabar.

Français dĂ©raper est un emprunt Ă  l’occitan et utilisĂ© d’abord comme terme de marine: « un navire dĂ©rape, au moment oĂč, quand il appareille, il chasse sur son ancre » . Dans un site je trouve: « Depuis, il est extrĂȘmement rare que le bateau dĂ©rape, mĂȘme si le vent souffle violemment. » Voir cet article du TLF.

Poster un commentaire