cat-right

Rasal "épervier pour la pêche"

Rasal s.m.« Epervier pour la pêche » (Alibert). Rasel  « réseau, tissu de fil en réseau » (Aude).  Etymologie: retiaculum « épervier pour la pêche » est attesté depuis le IVe siècle. On le retrouve en Sicile rizzagghiu, à Gênes  resaggiu, à Venise et dans le Piemont. En Occitan il est limité à la côte languedocienne. L’abbé de Sauvages (1756) ajoute: razal ou capêirou (chaperon), filet de pêcheur fait en cône. Lorsque le pêcheur est prêt à jeter ce filet, il en met une partie sur l’épaule en guise de chaperon.   A Agde est attesté la forme  risseau   par Duhamel de Monceau, en 1769, qui ressemble plus à  celle de Gênes.  Pour les amateurs de la pêche, j’ai joint à cet article sa description exhaustive de cette forme de pêche . Duhamel_du_Monceau_Traite_general_des_pesches_vol_1.pp. 26-30 Voir aussi la gravure ci-dessous.

     capeirou .

  Dans le  Traité général des pesches et histoire des poissons qu’elles fournissent, tant pour la substance des hommes que pour plusieurs autres usages qui ont apport aux arts et au commerce. Paris 1769-1782. 4 volumes[1.Vous pouvez le consulter et télécharger sur internet-archiv]  de Henri Louis Duhamel du Monceau, de 1770 environ,  j’ai trouvé la gravure très détaillée que voici:

 

Poster un commentaire