cat-right

Darbon

Darbon  » taupe « .

Pendant la soir√©e « Les parlers du Gard  » (juillet 2005) √† Manduel,¬† une sympathisante¬† racontait une histoire amusante sur un darbon difficile √† attraper. Surtout au d√©but, j’ai vu plusieurs visages exprimant  » c’est quoi un darbon ? « .

En effet, le mot darbon « taupe » est limit√© au franc-comtois, le franco-proven√ßal et le proven√ßal jusqu’au Rh√īne approximativement, m√™me si par ci-par l√† il l’a travers√© comme √† Villeneuve-l√®s-Avignon.¬† Il y a un petit doute : il y a beaucoup de Darbon‘s (nom de famille) en Loz√®re.

Dans le commentaire des cartes 26 et 163 (bas√©es sur la carte 1286 de l’ALF), des Lectures de l’ALF les auteurs √©crivent que l’expansion de l’aire darbon serait due √† l’influence des m√©tropoles comme Lyon.¬† Je me demande quand m√™me, pourquoi seulement Lyon? Pourquoi pas √† Avignon, Arles, Marseille? Les donn√©es du Thesoc montrent que la situation n’a pas chang√© depuis les enqu√™tes d’Edmont (ALF) au d√©but du XXe s., √† part le fait que le type taupe < talpa, a gagn√© beaucoup de terrain.

La premi√®re attestation se trouve dans le Laterculus de Polemius Silvius (Ve si√®cle) d√©di√© √† l’ev√™que de Lyon Eucherius : mus mustela. mus montanis. mus eraneus. talpa. darpus. Le -p- au lieu d’un -b- est probablement une faute de graphie par association avec le mot talpa. L’origine du mot darbo est inconnue, peut-√™tre gaulois ou ligure ?

En plusieurs parlers, darbon a pris un sens secondaire: √†¬† Draguignan : darbou  » rat « , en savoyard darbon  » mulot  » , en Haute Savoie darbon  » charrue « , et √† Macon  » talus de terre qu’on √©l√®ve entre deux rang√©es de ceps lorsqu’on donne la 1re fa√ßon √† la vigne « .
En proven√ßal et languedocien, le d√©riv√© darbousieiro d√©signe le « datura stramonium  » (en latin m√©dieval talpiriola , en fran√ßais  » herbe √† la taupe  » parce que son odeur chasserait les taupes) ; en languedocien darbousi√®iro est aussi  » la houx  » qui chasserait √©galement les souris.

……

herbe à la taupe                                                          houx

Poster un commentaire