cat-right

Fourrupa, forrupa

Fourrupa, forrupa « humer, sucer, boire d’un trait (Gers), boire avec avidité » etc. et un fourrup une « gorgée » un mot occitan de l’ouest, à partir de Toulouse. En lisant l’introduction à l’oeuvre de Goudouli, j’ai trouvé la description que voici:

fourrupa dous poutets

D’autres formes avec h-, ch-, ou s- initiale. h- < f- est l’évolution régulière en gascon. ch- sous l’influence de l’espagnol. Ce groupe de mots a son correspondant en espagnol churrupear  » boire du vin en petite quantité en le dégustant » et il est probablement d‘origine onomatopéïque et imite le bruit de quelqu’un qui aspire en buvant. Le f- initial des formes occitanes provient peut-être de l’influence du verbe fourrá « faire entrer ». Voir encore Corominas 2,98
Néerlandais slurpen, allemand schlürfen, norvégien slurpe,, anglais slurp (verbe) signifient tous « boire en aspirant et faisant du bruit ». Anglais slurp subst. « an intake of food or drink with a noisy sucking sound ». Le bruit est essentiel! En français il n’y a pas de verbe qui décrit cette action. FEW XXI, 465b.
Mon amie catalane m’écrit : Je suis le petit « débordement « de bleu catalan dans ta carte, d’ où petites divergences. exemple ::on dit xarrupar pour « siroter, siffler ( boire) ». (x en catalan = [ch] français)

Voir l’article  chourler   « boire en aspirant » et le commentaire de Stéphane.

 

Leave a Reply