cat-right

Acoquelar

Acoquelar, acouquli 1.v.tr. « mettre en grumeaux »(Mathon), 2.s’acoquelir « se grumeler, se rapetisser »(Alibert) a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  partir du substantif coquèl, du latin coccum. Latin coccum signifie « cochenille, excroissance d’un arbre ».

Coccum a pris les sens  » baie, noix, oeuf, coquille de la noix », par analogie avec la forme de ces excroissances et sous l’influence du mot câouquĂŻo « coquille » issu du latin conchylium. En languedocien a Ă©tĂ© crĂ©Ă© un diminutif couquel « flocon, grumeau; petit enfant; femme mal mise ».  Ensuite coquel dĂ©signe tout ce qui  ressemble  Ă  une coquille, comme languedocien coucou « bouton de rose » ou « oronge en boule, non encore dĂ©veloppĂ© » ou « cocon du ver Ă  soie »;  coquo « châtaigne »;   le verbe couquelá « mettre en grumeaux » et s’acouqueli « se mettre en grumeaux ».

Poster un commentaire