cat-right

Vencilh, bensilh

Vencilh, bensilh « lien du fagot », attestĂ© dans les Htes-PyrĂ©nĂ©es, PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques et les Landes, vinquèla*, vinzelo Ă  Agonac en Dordogne. (Thesoc).

Etymologie : *vinciculum « lien ». La première attestation date de 1315 (Bayonne). Le mot est surtout connu en gascon avec le sens « hart dont on lie les fagots ».

A Bayonne le bencill‘ Ă©tait une « houlette de berger » (une houlette est  un « Bâton de berger terminĂ© par une petite plaque de fer qui permettait de jeter des mottes de terre aux moutons qui s’Ă©cartaient ».

Dans le FEW vincilh est rangĂ© dans l’article *vinciculum « lien », un diminutif de vinculum « lien ». Voir ci-dessous vincla.

Poster un commentaire