cat-right

Fenestroun

Fenestroun,  « petite fenĂȘtre » 1750 SĂ©guier1,feuillet 43v: « espinçave per lou fenestron  » (Job., Mathon), un dĂ©rivĂ© du latin  fenestra« fenĂȘtre ». Il n’y a pas beaucoup d’attestations mais il doit exister partout, comme, par exemple, dans le Nord Velay avec le sens « lucarne ». Mistral s’adresse Ă  Magali: :

« O Magali, ma tant amado,
Mete la tĂšsto au fenestroun !
Escouto un pau aquesto aubado
De tambourin e de viouloun. »

……………………………………..……
Le fenestron
des Archives de Mirepoix (Photo C.Belcikowski) ….….….….

On peut se poser la question pourquoi le mot latin fenestra est commun Ă  toutes les langues romanes et germaniques : italien, catalan finestra, allemand Fenster, nĂ©erlandais venster, etc..La rĂ©ponse se trouve dans l’histoire de la construction. Les constructions des Gaulois et des Germains Ă©taient en bois et ils n’avaient pas de fenĂȘtres. C’est aussi simple que cela.

Je ne peux pas m’empĂȘcher de vous renvoyer vers un blog qui dĂ©crit le chemin des Fenestrelles : « Aux alentours de Saint Guilhem il y une balade Ă  ne pas manquer qui grimpe sur le flanc du Cirque du Bout du Monde … » avec de trĂšs belles photos et un poĂšme. Eldorad’Oc

L’occitan a crĂ©Ă© l’adjectif fenestriĂšro dont tĂ©moigne le dicton suivant:

(RLR6,306)

Poster un commentaire