cat-right

Dejuna

Dejuna « prendre le repas du matin ».  Voir l’article  sopar

L’abbé de Sauvages orthographie dejhuna et il ajoute : signifie dans quelques endroits du haut Languedoc « jeûner » comme en italien digiunare. J’ajoute comme le catalan dejù, dejuna « Ã  jeun » et le verbe dejunar « jeûner ». Dans la deuxième édition il ajoute le mot dejhu « Ã  jeun » et deux formes qu’il qualifie de « vieux languedocien » deiuns « Ã  jeun » et deiunar « jeûner ».

Le FEW explique la forme dejhuna du latin jejunare par une évolution phonétique spéciale : la dissimulation où le premier j- est devenu d-. Le maintien de ce mot dans le haut Languedoc s’explique par l’éloignement de cette région de l’influence de la langue nationale.

Poster un commentaire