cat-right

Fabre

Fabre, faure s.m. »forgeron »Â  Site : nom de famille : « En France : 39 592 personnes portent le nom de famille Fabre selon nos estimations. Le Fabre est le 66ème nom le plus portĂ© en France » . Pour les toponymes, voir A.Longnon,Les nom de lieux de la France,p.552 ss. Noms de famille très rĂ©pandu : par exemple le jeudi 29 mars; 1597 dans un jugement : « C’est prĂ©sentĂ© le sire Pierre Fabre, fils Ă  autre Pierre. A estĂ© sensurĂ© pour avoir conduict une putain, ou aportĂ©e en croupe sur une mule, nommĂ©e ladicte putain « La Muscadele ». Pour la suite de cette histoire cliquez!

Etymologie : latin faber « forgeron ». Le mot fabre, favre a aussi existĂ© dans le Nord, mais depuis le XIIIe siècle il y est concurrencĂ© par un dĂ©rivĂ© de fabricare > forger. Il a pourtant pu se maintenir dans la langue juridique jusqu’Ă  la RĂ©volution, par exemple dans des statuts des fèvres couteliers, des fèvres mareschal, et jusqu’Ă  nos jours dans orfèvre.

Fabre s’est maintenu en occitan et en franco-provençal. Dans quelques endroits le sens s’est spĂ©cifiĂ©, comme en Ardèche faure « serrurier ». A Toulouse et dans le Tarn-et-Garonne, les faures est la « vipĂ©rine commune » (Echium vulgare L. ) parce que posĂ©e sur une plaie elle calme la douleur brĂ»lante; autres noms qui confirment : herbe Ă  feu, brĂ»lotte. La plante contient de l’Ă©chiine, un poison paralysant le système nerveux comme le curare!

  faures

Déjà en latin faber était concurrencé par ferrarius. Ce dernier a donné catalan ferrer, espagnol herrero, portugais ferreiro. Faber vit en italien fabbro.

Poster un commentaire