cat-right

Comairèla

Comairèla « belette » (dans l’Aude, Hte-Garonne, Tarn, Thesoc) et le Gers (FEW II, /2, 945b et n.3) vient du latin commater « marraine, sage-femme ».

Le sens courant de comaire, coumaire est « marraine ». A Toulouse une coumayre est « une femme qui aime à se réjouir ». A Avignon une coumaire est « une bouteille de 3 litres » d’après Mistral. Tout cela est compréhensible. Mais la belette??. Et sans lien   avec ces régions, nous le retrouvons en Espagne: comadreja, en Sardaigne camedrenga (< *commatricula ),  à Naples , Molise, et Campobasso en Italie au sud-est de Rome cummatrella , ainsi qu’en Silésie  en Pologne. (AGl2, p.50). Voir mon article moustèlo sur le rôle de la belette dans la mythologie et une explication de la grande variété des noms de cet animal domestique.

Poster un commentaire