cat-right

Trissa; tris

Trissar « piler, broyer, fouler aux pieds » voir tris ci-dessous.

Trisson, trissou(n), trissadou (S) « pilon du mortier »; estrissar « broyer, Ă©craser les mottes de terre ». ComposĂ© : trisso-moutos « maillet pour Ă©motter », ancien occitan atruissar « opprimer moralement ». Il y a quelques attestations du dĂ©rivĂ© trissouiro, trissadouiro(s) avec le sens « dents ».

Tris, trissa adj. « pilĂ©, broyĂ© », saou trisso « sel fin », est un dĂ©rivĂ© du verbe trissa « piler, broyer » issu du latin *tritiare « frotter, piler, broyer ». Les reprĂ©sentants de *tritiare se trouvent en espagnol triza, hacer trizas « casser en mille morceaux », catalan estrijolar
« broyer »,  en occitan et dans l’Est de la Galloromania jusqu’en Champagne et les Ardennes. Le -ss- dans beaucoup de formes galloromanes doivent s’expliquer par une assimilation Ă  l’adjectif tris.
D’autres mots qui ont la mĂȘme origine : trissou(n), trissado, (etc. cf. Thesoc) « pilon, mortier », trissadouiros « les dents » Ă  Marseille, trissagi « action de piler »; un composĂ© en DauphinĂ©: trisso-krousto « un gros mangeur ».

Voir aussi le verbe triar « trier, choisir » et trida adj. « arable, meuble ».

Français triturer < latin triturare est un emprunt du XVIe s. au latin classique.

Comments are closed.