cat-right

Saou

Saou s.f. et français sel ont la mĂŞme Ă©tymologie, latin sal qui est masculin ou parfois neutre. La diffĂ©rence entre saou et sel est que sel est masculin, tandis que saou est fĂ©minin L’occitan fait partie d’une grande zone qui comprend d’un cĂ´tĂ© le piĂ©montais et le lombard ainsi que le roumain et de l’autre le catalan et l’espagnol. Le masculin se retrouve en portugais, italien et sarde. En latin sal Ă©tait neutre ou masculin. La mĂŞme racine indo-europĂ©enne sal- est Ă  l’origine des formes germaniques, allemand Salz, anglais salt,nĂ©erlandais zout, grec halos etc. Saou trissa « sel fin » voir tris, trissa

Un tableau cubiste? non une saline de la Camargue !

Trissa; tris

Trissar « piler, broyer, fouler aux pieds » voir tris ci-dessous.

Trisson, trissou(n), trissadou (S) « pilon du mortier »; estrissar « broyer, Ă©craser les mottes de terre ». ComposĂ© : trisso-moutos « maillet pour Ă©motter », ancien occitan atruissar « opprimer moralement ». Il y a quelques attestations du dĂ©rivĂ© trissouiro, trissadouiro(s) avec le sens « dents ».

Tris, trissa adj. « pilĂ©, broyĂ© », saou trisso « sel fin », est un dĂ©rivĂ© du verbe trissa « piler, broyer » issu du latin *tritiare « frotter, piler, broyer ». Les reprĂ©sentants de *tritiare se trouvent en espagnol triza, hacer trizas « casser en mille morceaux », catalan estrijolar
« broyer »,  en occitan et dans l’Est de la Galloromania jusqu’en Champagne et les Ardennes. Le -ss- dans beaucoup de formes galloromanes doivent s’expliquer par une assimilation Ă  l’adjectif tris.
D’autres mots qui ont la mĂŞme origine : trissou(n), trissado, (etc. cf. Thesoc) « pilon, mortier », trissadouiros « les dents » Ă  Marseille, trissagi « action de piler »; un composĂ© en DauphinĂ©: trisso-krousto « un gros mangeur ».

Voir aussi le verbe triar « trier, choisir » et trida adj. « arable, meuble ».

Français triturer < latin triturare est un emprunt du XVIe s. au latin classique.

acatar, acaptar

Acaptar, acatá 1.v.tr. « ranger, couvrir ». 2. v.r. « se baisser, s’accroupir, se tenir coi ». Pour des raisons phonĂ©tiques le FEW  suppose une forme latine *coactitare « presser, serrer »Â Ă  l’origine des formes occitanes et franco-provençales avec un -t-, comme p.ex. en Lozère cata « couvrir »Â ou acata « couvrir »Â  attestĂ© Ă  Avignon.   Au XVIe siècle acaptage, acatage signifie « couverture ,  vĂŞtements d’hiver »Â  en  languedocien. A St.-AndrĂ©-de-Valborgne (Gard) le catage s.m. est « l’Ă©dredon ».(Thesoc). Il n’y a pas si longtemps on invitait un visiteur   Ă   Manduel  ainsi:  « Achevez d’entrer, enlevez les acatages et remettez-vous « .

A la mĂŞme famille appartient le mot recaptar, recatar « ramasser quelque chose qui traĂ®ne »Â .
Le sens du verbe rĂ©flĂ©chi se recatĂ  « s’endimancher;  se marier » (Manduel) n’a rien Ă  voir avec le sens du verbe transitif! ! mais est liĂ© au sens ‘vĂŞtements’ du mot acatage
En français rĂ©gional nous trouvons rĂ©cate « provision de bouche; plat de rĂ©sistance » que Lhubac explique ainsi : »ce qui a Ă©tĂ© mis de cĂ´tĂ© par prĂ©caution ».  Nous le retrouvons en ancien occitan recatar « cacher  » (Avignon, 1465). Recata (Manduel), lang. recate « Ă©conomie, soin »Â , et Millau cato-musso ‘ colin-maillard ‘ proviennent tous d’un sens « mettre de cĂ´tĂ© ».

Est-ce que  rĂ©catĂ© « ĂŞtre mort » (Lhubac) s’est dĂ©veloppĂ© Ă  partir du sens « couvrir »?

Le sens  « se tapir  comme un chat »Â  (Andolfi) me semble de l’Ă©tymologie populaire en le rapprochant du mot cat chat ).Cf. cach.

A la mĂŞme famille de mots appartient acapta, acato « pierre de couronnement » (terme de maçon) , celles qui forment le cordon d’un mur de clĂ´ture ou de terrasse; on le fait avec de grandes et larges pierres surtout pour affermir des murs en pierre sèche » (abbĂ© de Sauvages). C’est la pierre qui couvre. DĂ©rivĂ© du verbe acatá.

Je ne connais pas l’origine du -p- dans la graphie dite classique dans acaptar, recapta. 

Adobar

Adobar v.tr. »accomoder, prĂ©parer, arranger, apprĂŞter » a la mĂŞme Ă©tymologie que le français adouber « armer chevalier » : le germanique *dubben « frapper ». L’Ă©volution sĂ©mantique est bien expliquĂ©e dans le TLF s.v. adouber qui fait la remarque gĂ©nĂ©rale suivante: « MalgrĂ© la diversitĂ© des domaines dialectaux oĂą il est fait usage de adouber, on y trouve toujours le sens de accommoder, raccommoder, mettre en Ă©tat. »

Mirepoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dormeuse de Mirepoix me signale le mot adoubairie, adouvairie dans le Compoix de Mirepoix de  1766. Il s’agit toujours   d’ habitations de tanneurs. Les nombreux exemples donnĂ©s par le DOM s.v. adobar ss.  confirment que cette famille de mots est très usuelle pour les tanneurs.

Le verbe adobar, adoubar est un exemple parfait de la flexibilitĂ© sĂ©mantique des mots. Le sens s’adapte aux besoins de ceux qui parlent. Adobar a pris les significations suivantes en occitan :

  • prĂ©parer, arranger. Dans l’Ariège (!) aussi « prĂ©parer le prĂ© Ă  ĂŞtre fauchĂ© ».
  • raccomoder
  • remettre un membre dĂ©mis, rebouter
  • frapper, abĂ®mer de coups (languedocien)
  • assaisonner (voir daube ci-dessous)
  • châtrer (uniquement en occitan : une attestation en ancien occitan: … e fo per causas per far enguens per far adobar ·i· caval. DOM)
  • tanner
  • vanner, cribler
  • Divers: coiffer (Briançon); Ă´ter les fils des haricots verts (Nice); relier des futailles (Languedocien, S1 )

Pour l’abbe de Sauvages (S1) un adoubairĂ© de boutos est un « relieur de tonneaux », un adoubairĂ© de souliĂ©s un « saveteur ambulant » et un adoubairĂ© de pels un « peaucier, mĂ©gissier ». D’après le Dictionnaire de l’Occitan MĂ©diĂ©val, l’adobaria est le nom de l’atelier des tanneurs.

daube provençale

 

Daube. Pour les Catalans adobar signifie aussi « cuire la viande Ă  l’Ă©touffĂ©e dans une marinade richement aromatisĂ©e » et ils parlaient d’une viande en adop ou a la doba. La cuisine catalane a eu une grande influence en Italie oĂą est adoptĂ©e la dobba « Ă  l’Ă©touffĂ©e ». Au 17e siècle la daube a Ă©tĂ© introduite en France, dobo « Ă©tuvĂ©e » Ă  Marseille, douogo « daube » en Aveyron. (Voir TLF daube).

Page 18 sur 18« Première page…10…1415161718