cat-right

cadis ’tissu, grossier’

Cadis « tissu de laine du genre de la bure ou de la flanelle ».

Un visiteur qui fait de la gĂ©nĂ©alogie, me signale ce mot cadis, qui est aussi un nom de lieu, Cadix en Espagne et dans le Tarn et un nom de famille dans l’ouest du domaine occitan. Dans  le TrĂ©sor de Mistral nous trouvons  en effet 3 articles « cadis »:

!

cadis1 Mistral

Cadis2 Mistral Il y a donc Cadix  en Espagne; ensuite  Cadix  une commune française situĂ©e dans le dĂ©partement du Tarn, en rĂ©gion Occitanie. Ses habitants sont appelĂ©s les Cadixois. (230 habitants). Cadis « textile », cadis « fĂšves en cosse »Â  que Mistral a mis avec  cadis « Ă©toffe », mais ce n’est pas le mĂȘme mot.

Le mot cadis « toile  » appartient Ă  l’histoire. Comme tant d’autres produits, le cadis n’est plus utilisĂ©. Wikipedia a trouvĂ© quelques images:

cadis Wikipedia_Pùtres_du_village_de_Grip_(i.e._Gripp),_Vallée_de_Campan_-_Fonds_Ancely_-_B315556101_A_PINGRET_016

Étymologie. Pour une raison mystĂ©rieuse cadis ne se trouve pas dans le FEW, en tout cas je ne l’ai pas trouvĂ©. Par contre K. Georges a fait des recherches qui sont reprises par le TLF:

Tissu de laine du genre de la bure ou de la flanelle. Deux grands coquins de bergers drapés dans des manteaux de cadis roux (A. Daudet, Lettres de mon moulin,1869, p. 10).

Prononc. : [kadi]. Étymol. et Hist. 1352 (Comptes roy., fo79 dans Gay). Empr. Ă  l’a. prov. cadis « Ă©toffe de laine grossiĂšre » 1330-32 [Basses-Alpes] (ds Quem. Fichier); lui-mĂȘme empr. au catalan cadirs (var. cadissos ou cadins) « id. » 1308 [Perpignan] (ds R. Lang. rom., t. 7, p. 55) d’orig. inc.; Ă  l’appui de l’orig. catalane de l’a. prov. v. attest. dans Höfler, p. 85, note 9 et Gay. L’hyp. d’une dĂ©rivation du nom de la ville de Cadix en Espagne (DEI; Dauzat 1968) n’est confirmĂ©e par aucune source hist. (Höfler, loc. cit.); d’autre part, l’esp. cadiz « serge grossiĂšre » n’est attestĂ© qu’en 1726 dans Al. Mot du prov mod. chez A. Daudet, supra; v. aussi Mistral.
BBG. − George (K.E.M.). L’Emploi anal. de qq. n. d’Ă©toffes dans le domaine gallo-rom. In : [MĂ©l. BoutiĂšre (J.)]. LiĂšge, 1971, t. 1, p. 267. − Quem. 2es. t. 3 1972, p. 28.
L’origine du mot français est l’ancien provençal, qui l’a probablement empruntĂ© au catalan, et la trace s’arrĂȘte lĂ . Aucune preuve de Cadix, ville espagnole, comme ville originaire de ce tissu.
Alphonse Daudet a contribuĂ© Ă  l’introduction de beaucoup de mots occitans dans la langue française.

 

 

 

Poster un commentaire