cat-right

Pepsi- et repapiar, ‘radoter’

Dans la rubrique Lenga d’Oc de Joanda publiĂ©e dans la Gazette de NĂźmes du 27/9/2018, l’auteur fait un lien entre repapiar « radoter » et le mot pĂ©pi « sot, radoteur ».  Pour en savoir plus j’ai consultĂ© le FEW bien sĂ»r. Fastoche vous me direz. Voici le rĂ©sultat dans l’article pappare du volume 7, pp.585-586

repapia 1repapia 2

Vous voyez d’abord que repapiar « radoter » est bien un mot occitan ( = provençal, languedocien et gascon) et ensuite que les formes avec -papi- se trouvent plutĂŽt dans l’ouest languedocien et les formes avec -pĂ©pi-  dans l’ est.

L’Ă©tymologie est une racine pappare « manger » rarement attestĂ© parce qu’il s’agit d’un mot du langage enfantin dont le sens est « manger sans mĂącher », et nous le retrouvons dans plusieurs langues romanes avec cette nuance, comme par exemple en catalan, espagnol et portugais papar  et en marseillais papar « manger gloutonnement ».

Le dĂ©rivĂ© la papa signifie la « bouillie » faite avec du lait et de la farine. Nous le retrouvons en nĂ©erlandais pap « bouillie ». A partir du sens « bouillie » s’est dĂ©veloppĂ© un verbe papar « nourrir » et ensuite particuliĂšrement en wallon repapouillerr qui a pris le sens ‘bien nourrir un malade » > « revigorer ».

 

Pepsi

Je croyais avoir trouver l’Ă©tymologie du pepsi-, le concurrent de coca-,  mais les dictionnaires anglais, français et nĂ©erlandais disent que PEP-  est un mot rĂ©cent, du dĂ©but 20e siĂšcle  et ils donnent le latin piper « poivre » comme origine.

Pourtant en allemand existe depuis au moins le XVe siĂšcle le verbe  pĂ€ppen, ou  aufpĂ€ppen   Son  Ă©volution est exactement la mĂȘme que celle du pap- « bouillie ». Le DWDS pĂ€ppen Ă©crit qu’il s’agit d’un mot du langage enfantin, dĂ©rivĂ© de pap « bouillie ». Le verbe pĂ€ppen « manger » > nourrir > nourrir soigneusement >  soigner > revigorer.

Le disctionnaire allemand suppose que le mĂȘme Ă©volution s’est produite indĂ©pendamment dans d’autres langues, notamment en anglais et nĂ©erlandais.

Anglais pep, pep up, pep talk 

 

DWDS aufpĂ€ppeln. Papp m. Pappe1 f. ‘Kinderbrei, Kleister’, frĂŒhnhd. papp(e), pepp(e) (Ende 15. Jh., doch wohl Ă€lter). Elementares Lallwort der Kindersprache, das mit seinen Lippenlauten den Eßvorgang nachahmt. Vergleichbare Formen in anderen Sprachen dĂŒrften voneinander unabhĂ€ngig entstanden sein; vgl. lat. pappa, mnd. mnl. pap(pe), engl. nl. pap ‘Kinderbrei’. pappen Vb. ‘Brei essen, zu essen geben, kleistern, kleben’ (15. Jh.); vgl. lat. pappāre ‘essen’. Dazu das Intensivum pĂ€ppeln Vb. ‘sorgsam fĂŒttern, ernĂ€hren, hĂ€tscheln’, mhd. pepelen ‘fĂŒttern, zĂ€rtlich umgehen, pflegen’; meist in Zusammensetzungen aufpĂ€ppeln, hochpĂ€ppeln, verpĂ€ppeln (19. Jh.). pappig Adj. ‘breiartig, klebrig’ (belegt seit Anfang 19. Jh., doch wohl Ă€lter).

 

Poster un commentaire