cat-right

aluca ‘allumer’

Aluca « allumer, éclairer » vient du latin ad + lūcere  « émettre de la lumière » ou bien un verbe *lucicare  a été créé à partir du substantif lux « lumière » . A Valleraugue oluca 

Aluca est très courant en languedocien et en gascon, mais inconnu en provençal1Ceci est assez curieux parce que des représentants de  *lucicare se trouvent aussi en Italie : luccicare  « émettre de la lumière ».

Lucado est un « rayon de soleil ». S’esperluga signifie « s’éveiller, ouvrir les yeux ». Un esperlucat « quelqu’un qui l’œil ouvert, qui est difficile à tromper » , un mot qui a vécu brièvement en français au XVIe siècle .

Dans la langue d’oïl a existé un verbe avec la même étymologie aluchier « cultiver, planter, favoriser », mais l’évolution sémantique  de ce verbe  demande encore des éclaircissements.

FEW V, 432

Alucard le nom du personnage principal du manga Hellsing de Kōta Hirano. serait une simple anacyclique de Dracula. ‘Wikipedia). Pourtant regardez son image

alucard

Notes
  1. Le Thesoc s.v. allumer ne donne pas d’information à ce propos; le FEW V, 432 ne cite aucune forme provençale

Poster un commentaire