cat-right

Escaume ‘dame de nage, tolet’.

Share
Escaume « tolet » ou « dame de nage » vient du grec σÎșÎ±Î»ÎŒÎżÏ‚Â  empruntĂ© par les Romains scalmus   toujours avec le mĂȘme sens. Le mot se retrouve dans tous les parlers marins de la Romania, sauf en normand qui a gardĂ© un mot ancien nordique  ĂŸollr « arbre; poutre »,  cf. le danois et le norĂ©gien toll, le suĂ©dois tull « tolet ». (CNRTL tolet). Le type nordique a gagnĂ© du terrain sur la cĂŽte atlantique au dĂ©triment du type scalmus ( FEW scalmu XI,272b)

escaumo escaumos    escaumo2

Dans le travail inestimable du Commandant Noël Fourquin et de Philippe Rigaud :

De la Nave au Pointu

Glossaire nautique de la langue d’oc

Provence-Languedoc

Des origines Ă  nos jours

Dans l’Édition sur CD de 2010, je trouve plusieurs attestations comme celui-ci:

1510: « …pour bois employe a faire pedagnes et escalmes… » Archives DĂ©partementales BdR. B 2551 f°148v°

et des dérivés :

Escaumado s.f « bordage qui porte les tolets et les toletiĂšres d’un bateau. »; Escaumot s.m 1636: « Plus en rombauds, encentes, escaumots… » A.D. BdR. 14 E 403 (n. fol.).

Cotgrave Ă©crit dans son dictionnaire de 1611 scalme « a thowel »=  thole  en  anglais moderne1 c’est-Ă -dire « tolet ».

scalme_Cotgrave

et qu’en provençal un peis escomĂ© est un « brochet de mer ».

peis_escomeCotgr

peis escomépeis escomé

Palavas escan « tolet » (faute de lecture  u>n ?), et escaumieira « petite piĂšce de bois placĂ©e sur le plat-bord pour recevoir le tolet »Â  sont placĂ©s par erreur  dans l’article  scamnum 11,278a 

Notes
  1. Contrairement au français, l’orthographe de l’anglais a bien Ă©voluĂ©e.

Poster un commentaire