cat-right

destrecha ‘pressoir’

Destrecha « pressoir pour les raisins ». L’Ă©tymologie est l’adjectif /participe passé latin  districtus  » resserrĂ©, Ă©troit, abattu, serrĂ© ».  D’après le Thesoc le mot est limitĂ© aux dĂ©partements  ARDECHE, GARD, et HERAULT.

D’après le FEW III, 100  destrech est  attestĂ© en occitan ancien et moderne avec le sens « passage Ă©troit entre deux montagnes: pressoir; machine Ă  bois Ă  4 piliers pour ferrer ou panser les chevaux vicieux ».  Le fĂ©minin destrecha signifie dĂ©jĂ  en ancien occitan « contrainte, amende, impĂ´t, austĂ©ritĂ© ».

Dans les Alpes destreicha a pris le sens de « repas qu’on fait Ă  la fin de la moisson », une Ă©volution sĂ©mantique Ă  expliquer.

L »abbĂ© de Sauvages donne la forme destrë  avec le description suivante :

destrë_S1

Le fĂ©minin de l’adjectif est dĂ«strĂ«chos,  comme il ressort de l’exemple  nozĂ«s dĂ«strĂ«chos. Je ne sais pas ce que sont des noix cingleuses ? Grâce Ă  l’attention d’un visiteur fidèle, j’ai pu vĂ©rifier dans la deuxième Ă©dition du Dictionnaire languedocien de l’abbĂ© Sauvages oĂą il corrige cingleuses en anguleuses.

 

Poster un commentaire