cat-right

gourbet ou oyat ?

L’√©tymologie de gourbet (ammophila arenaria Ml) comme celle de oyat est inconnue, mais l’histoire du nom¬†gourbet,¬† de la plante et de son utilisation pour fixer les dunes est un bon exemple de l’histoire de la langue fran√ßaise en g√©n√©ral, √† savoir que le mot gascon gourbet a pratiquement disparu.

gourbetAbonn√© aux Actualit√©s de T√©l√©botanica, j’y trouve une Br√®ve intitul√©e « Sauvons le Gourbet »qui fait tilt.¬† Un vieux mot gascon mis au rebut et remplac√© par oyat un mot picard.¬† Dans la Br√®ve il y a un lien vers l’article de Gilles Granereau intitul√© Rendez-nous le gourbet !

Dans le CNRTL l’histoire du mot¬† gourbet¬†¬† est r√©duit √† ceci:

√Čtymol. et Hist. 1846 (Besch.). Terme dial. du Sud-Ouest d√©signant l’oyat, d’orig. inc. (FEW t. 21, p. 204b).

Dans le FEW XXI, 204 nous retrouvons les attestations du Sud-Ouest:

gourbetFEW21,201Gilles Granereau √©crit que « pour d’obscures raisons ce nom a disparu du langage au profit de celui d’oyat dont l’usage originel est beaucoup plus nordique ».¬†¬†¬† Oyat est un mot picard.

Gr√Ęce √† l’article de Gilles Granereau nous pouvons donner une premi√®re attestation de gourbet avec beaucoup de pr√©cision : le 29 juillet 1307, √† Bayonne.¬† Cela fait plus de 5 si√®cles.¬† Cette attestation se trouve √† la p.128 du Livre des Etablissements , publi√© en 1897, par l’Imprimerie Lamaign√®re (mais pas encore num√©ris√©), un recueil des arr√™t√©s municipaux de la ville de Bayonne des XIIIe et XIVe si√®cles. La ville de Bayonne « fait d√©fense absolue de faucher, tailler et transporter le gurbet »¬† depuis la Pointe jusqu’√† la roche d’Igasc,¬† proche de la Chambre d’Amour.

Il faudra que quelqu’un aille aux Archives de Bayonne pour trouver l’original, qui doit √™tre en latin ou en gascon, ce qui expliquerait en m√™me temps la graphie -u- , probablement prononc√©e -ou-.

L’utilisation du gourbet pour fixer les dunes date en effet du XIVe si√®cle. (Wikipedia en n√©erlandais « helmgras »)

Poster un commentaire