cat-right

gabels et souqious pour la brasucade

Gabels et souqious.  Le temps des grillades, tostada ; grasilhada ; carbonada,  (gascon), grasilhada ˜ grilhada (provençal), brasucada, grasilhada, carbonada (Languedocien)  approche. Le choix des braises est important[1.Si vous utilisez des sarments ou des ceps de vignes, soyez sĂ»r qu’ils ne soient pas gorgĂ©s de pesticides.].  La qualitĂ© du bois l’est aussi. Dans son Dictionnaire francitan, Gilbert Lhubac donne l’article que voici: SouqiousLhubacL’Ă©tymologie de ces deux mots  comme les grillades d’ailleurs,  nous ramĂšne Ă  des temps prĂ©historiques. Souqious est un dĂ©rivĂ© d’une racine *tsukka « partie du tronc d’arbre, souche ».  Il y a eu plusieurs propositions d’explication de la rĂ©partition gĂ©ographique  notamment dans les Balkans et des diffĂ©rentes Ă©volutions phonĂ©tiques de cette trĂšs grande  famille de mots. La plus convaincante pour le FEW XIII,353 est celle de Hubschmied jr. qui propose une prĂ©-indo-europĂ©enne *tsukka, reprise par les Celtes et ensuite par les gallo-latins et les gallo-romans.

Gabel, gavel « fagot de sarments, sarment » dont l’Ă©tymologie proposĂ©e par le FEW IV,15 est un gaulois *gabella « andain d’herbes ou de blĂ©s » > « fagot de blĂ©s », « fagot de sarments, sarment », français javelle « chacune des poignĂ©es de blĂ© scie qu’on couche par terre pour laisser le grain jaunir »; gabĂ©lo en occitan.  Le sens « fagot de sarments, sarment » est  trĂšs rĂ©pandu dans tous les parlers. Cf. Le FEW IV,15

 souqious souqious   et gabels gabel

Le Dictionnaire Etymologique de Gilles Ménage ( (1613-1692)  de1650 mentionne gavel pour le Langedoc :

GillesMenage_gavel

 

 

 

Poster un commentaire