cat-right

Gamá, gamat ‘goîtreux’

Gamá « goîtreux »; il est formé de gâmo « goître » écrit l’abbé de Sauvages (1756). Pour lui le mot gamá s’applique principalement aux pauvres Savoyards qui en hiver boivent de l’eau de neige; les Paysans des hautes montagnes languedociennes qui font pareil, ne souffrent pas de cette maladie.  Il n’y a que les femmes qui en souffrent. Dans la deuxième édition cette remarque est supprimée, mais il ajoute le verbe se gama « avoir quelque langueur ».  Dans le style familier on dit à quelqu’un en désignant quelque chose qu’on ne veut pas lui donner  të gamera pa « tu n’en tâteras pas ».

A ne pas confondre avec  gamas  « taillis ».

Le mot courant pour goitre, goitreux en occitan est gavach.

Etymologie. Le FEW (FEW XVII, 497) a rangé une grande famille de mots dans l’article   wamba « panse, gros ventre », un mot gotique ou ancien francique,  wampe en allemand moderne « fanon; gros ventre en langage familier ».   Gamo et les dérivés comme gamat, vamà, bomàt (Aveyron) désignent toutes sortes de maladies; la définition la pus fréquente dans les dictionnaires est « cachétique » et « cachexie », définie par le TLF comme « État caractérisé par une maigreur extrême et une atteinte grave de l’état général« .   (Jetez un coup d’œil sur l’article du FEW !).  Dans le commentaire von Wartburg  résume les différentes propositions étymologiques faites par Ronjat, Dauzat et d’autres.

gama

Poster un commentaire