cat-right

Garou "sainbois"

Garou  synonyme de sain(t)bois, bois gentil, daphne gnidium1.

Etymologie d’apr√®s FEW suivi du TLF:

Mot empr. du prov., cf. Nice garoupa bot. (FEW t. 14, p. 169), Nice garoup bot. (Risso ds Roll., loc. cit.), garou bot. (Mistral), et qui est entr√© dans le fr. g√©n√©ral lors de la diffusion des noms de plantes du maquis. Garoupa est form√© du pr√©f. pr√©indo-europ√©en *war- et du suff. pr√©roman -uppa (cf. ang. jaroupe bot., issu du m. lat. garropa, jaroppa, xie s. ds Orbis t. 4, p. 220). Pour garou, il faut sans doute supposer une forme pr√©romane war√ļbo- ou waroŐĄbo-, ce qui fait difficult√©, car il n’existe pas d’autres noms de plantes de formation analogue, v. FEW t. 14, p. 170a-171a.

Hubschmied écrit dans le FEW XIV, 170 :

Que le fran√ßais¬† garou¬† a √©t√© emprunt√© √† l’occitan, ne ressort pas seulement des attestations anciennes qui viennent principalement du Midi, mais aussi du fait que les plantes d√©sign√©es par les repr√©sentants de la racine *war- sont caract√©ristiques des maquis.

Garou¬† et les d√©riv√©s de la racine *war-¬†¬† d√©signent d’apr√®s les¬† donn√©es du FEW :¬† le daphne gnidium, le cucurum tricocon2 (?), une euphorbe, le daphne laureola, le veratrum album¬† (V√©raire , Ell√©bore blanc , Varaire¬† en fran√ßais),¬† la¬† gentiane jaune, le rhododedron,¬† une plante grimpante non identifi√©e.

Pour enjoliver un peu cet article, je vous les présente:

                         Daphne laureola                     Cneorum tricoccon               gentiane jaune              véraire              daphne gnidium

Si la phytothérapie vous intéresse, cherchez la:

Pommade de garou Elle est composée d axonge de porc préparée 3 20 parties cire 32 parties écorce de garou préparée 1 28 parties3

_________________________________________

Notes
  1. Vous trouvez une description dans le¬†Trait√© pratique et raisonn√© des plantes m√©dicinales indig√®nes : avec un atlas de 200 planches lithographi√©es (3e √©dition, revue et augment√©e par le docteur Henri Cazin,…)¬† par F.-J. Cazin, pages 365-366

    ou tout le chapitre sur les daphnes  dans Plantuse

  2. probablement le n¬į de ma source:¬† 4o63 Cam√©l√©e √† trois coques Cneorum tricoccon Cneorum tricoccon Linn spec 49 Lam Illstr t 27 Chamelaea tricocon Lam Fl. fr. p. 682 – Cam. Ep√ģt. 973 ic .
  3. Manuel Des Pharmaciens Et Des Droguistes, Ou Trait Des Caract√®res Distinctifs, Des Alt√©rations Et Sophistications Des M√©dicamens Simples Et Compos√©s, |…, Volume¬†2 page 566¬† par J.B. Kapeler, Caventoun Ebermaier.

Poster un commentaire