cat-right

Rasclauso "écluse"

Resclauso en occitan m’écrit un visiteur.  Il est vrai, en provençal et en languedocien les attestations  avec -e- sont majoritaires. Mais les Manduellois appellent le quartier du Mas du Moulin la Rasclauso1 et l’abbé de Sauvages leur donne raison.   Une rasclause  est une retenue d’eau qui sert à faire tourner un moulin à eau. Il y a une rasclauso  bien conservée et restaurée à Laudun. Mistral donne les formes que voici:

Le mot resclauso  est attesté depuis le Moyen Age en Provence et dans l’ouest du Languedoc (Gard, Hérault). L’abbé de Sauvages écrit:

Rasclaouzo construction de pierre ou de charpente qui sert à élever les eaux. Une écluse de moulin est une petite chuassée, élevée qui sert à amasser l’eau d’un russeau ou d’une fontaine. Das ce dernier cas le bassin que forme l’écluse ou la chaussée est appelé biez. Voy. BEZAOU ».  Le Bezaou est le bassin. Dans les champs c’est une tranchée pour recevoir les eaux de pluie.

Rasclauso vient du latin exclūsa qui a subi l’influence de clausus « close ». Resclauzo  se retrouve en catalan rescloza « écluse ».

rasclaouso éclusePhoto de la rasclaouso  de Laudun.

__________________________

Notes
  1. Marcel Jouffret, Manduel à travers les âges. Nîmes, 1990, p. 36

Poster un commentaire