cat-right

Amoussà 'éteindre'

Amoussà « éteindre  » en parlant des bougies, d’une lampe , synonyme de  tuia « tuer » d’après l’abbé de Sauvages (S1).  L’étymologie est un *admortiare  « éteindre »   dérivé de mortuus  le participe passé generic viagra online de morior « mourir ». Attesté en ancien occitan amorsar « éteindre, amortir, calmer » et en occitan moderne amoussá, amoussar « éteindre »,  seulement en provençal et en languedocien.  D’après les données du Thesoc  amoussà  est  limité au Gard, l’Hérault, l’Aveyron et la Lozère.  Dans l’Hérault et au Grau du Roi on dit aussi damoussà,  A Nice il y a eu un changement de conjugaison : amursi , attesté aussi dans l’Aveyron  omoursi

Un  amoussadou  est un « éteignoir », francisé en amoussoir  à Marseille.

Le mot a aussi vécu dans le Nord de l’Italie, par exemple en ancien dialecte de Verona   amorçar, graphie qui doit être à l’origine de celle qu’on appelle « classique » (Alibert)

Poster un commentaire