cat-right

Bounitou et sardina

Français bonite est le nom vernaculaire donné à plusieurs espèces de poissons, cousins des thons, et appartenant à la famille des Scombridae.

Les gourmets considèrent la bonite comme le meilleur de tous les thonidés, supérieur au thon et à tous les autres, d’ailleurs le terme dérive de l’italien bonito qui lui-même dériverait du latin bonus qui signifie « bon ». Il est parvenu aux français via le sud est de la France, du Languedoc-Roussillon où on l’appelle Bounitou, de la Provence, Bounicou, Boussicou ou Palamida. (Wikipedia).

Pour le TLF l‘origine est espagnole, qui l’a prêté par une lettre à l’italien, qui l’a fait passer au languedocien pour enfin arriver en français.

Pour dire la vérité ce genre de « recherches » étymologiques ne m’intéresse pas du tout. L’auteur de l’article du TLF non plus; il donne comme étymon latin bonnus qui n’existe pas.  D’ailleurs, je ne suis pas convaincu. Pour que des Italiens 1  ou des Languedociens appellent le meilleur de tous les thonidés  bounitou, ils n’attendent pas le XVIe siècle et la parole des Espagnols.

bounito ou palamys sarda

Sardina du latin sardina « clupea sardina » est un dérivé de sarda un emprunt au grec sarda « sorte de thon pêché autour de Sardaigne ».

En ancien occitan sarda est le nom d’un « poisson du genre scombre, sardine, clupea pilchardus » (1153-15e s.), passé en français au XIIIe s.  TLF : Poisson de la famille des Scombridés appelé aussi bonite ou pélamide.

 

Notes
  1. D’après le LEI , Bd. 6, Sp. 1047, les attestations de bounitou viennent surtout de la Ligurie, qui voisine avec la Provence; l’italien présente la forme  bonita

Poster un commentaire