cat-right

Embonilh, emboriga "nombril"

Embonilh « nombril » est la forme la plus r√©pandue d’apr√®s le Thesoc; emboniga¬† se trouve dans l’Ard√®che, le Gard et l’H√©rault, et devient emborigo¬† √† Fourques et¬† Villeneuve d’Avignon, comme¬† en proven√ßal¬† de l’autre c√īt√© du Rh√īne.

On a bien le sentiment que les formes occitanes ont quelque chose en commun avec le nombril¬† du fran√ßais , sans qu’on sache exactement quoi. Eh bien c’est l’√©tymologie,¬† le latin umbiliculus¬† « nombril ». Il faut dire que la forme du fran√ßais serait bien m√©connaissable pour un Romain. L’extr√™me vari√©t√© des formes issues de¬† umbiliculus provient¬† √† mon avis du fait¬† qu’il s’agit d’un mot qu’on n’utilise qu’avec des proches ou des enfants. Le nombril¬† ne joue aucun r√īle social ou « soci√©tal »¬† pour parler XXIe si√®cle. D’autres exemples de ce ph√©nom√®ne, comme¬† les noms du sureau,¬† se trouvent avec le mot cl√© phon√©tique.

Le probl√®me pour les √©tymologistes dans des cas analogues est qu’il faut trouver une explication pour chaque forme. Je ne vais pas faire cela, ce serait trop long, mais je vous donne¬† les formes occitanes. Vous comprendrez aussi pourquoi mon Index Oc¬† est incomplet!

  • Ancien occitan : ombrilh,¬† Haute-Garonne¬† oumbrih
  • Gers, Landes¬† lumbrilh, lumbrik, lumbris
  • Ancien occitan emborigol, Aix embourigou, Gard¬† embounigo
  • Ancien occitan¬† embounilh¬† (Quercy), embounil¬†¬† la forme la plus r√©pandue.
  • Aveyron¬† demounil
  • H√©rault, Aude etc.¬† mounil
  • Proven√ßal¬† embourilh, embouriou

Le nom de certaines plantes  est plus facile à expliquer, surtout si on peut présenter des images:

ambourgueto dans le Var     ambourgueto à Nice

Umbilicus pendulinus ambourgueto  dans le Var.      Une morille comestible  ambourgueto  (?) à Nice.

 

La forme¬† bedije¬† « nombril » est surtout attest√© dans l’Aude

Poster un commentaire