cat-right

Franciman

Franciman , « terme de mépris pour ceux qui parlent français entre eux »(Seguier1), mot pr. et lang. L’abbé de Sauvages le mentionne mais sans le sens péjoratif. Dans l’Aveyron : « langage des gens qui parlent mal le français ».

Composé  de France et -man.  Le nom France ne dĂ©signait Ă  l’origine que l’Ile de France, opposĂ© Ă  Champagne, Picardie, etc. Plus tard avec l’extension du pouvoir du roi, « tout le nord de la France » opposĂ© Ă  « Provence », c-.Ă -.d. le pays d’oc, parfois jusqu’au XIXe s.

Le suffixe –man fait penser à germanique -mann qui sert à nommer des peuples, mais dans franciman il ne peut pas être une continuation directe. Il s’agit plutôt d’une formation analogique à normand,  flamand, allemand.

Poster un commentaire