cat-right

Fanga, hagne

Fanga « boue ». L’histoire de ce mot est la même que l’histoire du fr. fange.Cf. TLF fange .

Des formes comme le gascon hagne, le pérgourdin et le limousin fagno reposent directement sur le gotique *fanja « boue ». On les retrouve dans les parlers plus au nord, jusqu’à la Loire. Un deuxième groupe, comme occitan fanga, fango vient d’un germanique fani- + ga. Le plus répandu en occitan est le dérivé expressif fangas « bourbier ».

A partir de ce dernier la créativité lexicale des Occitans ne connaît plus de frein : fangassié « celui qui se plait à marcher dans la boue; râle d’eau », fangassous « bourbeux », s’esfangassar « s’affaisser, s’aplatir comme de la boue » (Barcelonnette), etc.

Poster un commentaire