cat-right

Tarabastal

Tarabastal, « remue-ménage, vacarme festif »  mot francitan. La syllabe onomatopéique tar-  plus ou moins allongée en  tara-, tarta-, est attesté en latin taratantara « son de la trompette » ou « le bruit du tamisage ».

En provençal nous trouvons la forme tarabust- « importuner, faire du vacarme »; en français régional tarabuster « réprimander énergiquement »(Job). D’après d’autres savants locaux tarabuster signifie « harceler, inquiéter; être pressé » (AC) ou « taquiner » (And) et le subst. tarabustaïre.

Ailleurs en occitan  c’est la forme avec -a- qui domine : tarabat, tarabas, tarabast toujours avec le sens « faire du bruit, vacarme, tapage », par exemple tarabastelo « crécelle dont on se sert pendant la semaine sainte ».  De nombreux dérivés sont attestés à Alès : tarabasti « tracas, vacarme », tarabastiè « individu brouillon », tarabastejà v.n. « s’agiter pour peu de chose », v.a. « importuner ». La deuxième  partie du mot –bastal  vient probablement d’une autre onomatopée tabb- qui a donné en ancien occitan tabastel « crécelle des lépreux » (Castres, 1355)

Poster un commentaire