cat-right

Serpol, serpolet, serpolhet

Serpol, serpolet, serpolhet « serpolet, thymus serpullum », vient du latin serpullum, que les Romains avaient emprunt√© au grec ‘erpollon, un d√©riv√© de ‘erpein « ramper ». Les auteurs romains avaient d√©j√† r√©tabli le s- initial, pour le rapprocher de serpere « ramper ».

Les Occitans ont ensuite pr√™t√© le nom de la plante aux Fran√ßais d’o√Įl, qui n’ont pris que le diminutif depuis 1500 environ.

Quand nous √©tudions les noms des plantes, nous constatons tr√®s souvent qu’l y a une grande confusion d’une part et beaucoup de noms diff√©rents d’autre part. Voir p.ex. Thesoc « thym », ou ici pebre. Ceci n’est pas le cas pour serpullum, qui d√©signe par-ci par l√† aussi le « thym ». Il s’agit d’une plante rampante. Le mot est donc tr√®s « motiv√© ». Il n’y a qu’une exception d’apr√®s le FEW, c’est Tr√®ves (Gard) o√Ļ serpoul est le « cerfeuil » et le serpolet s’appelle le roubenet. (Peut-√™tre s’agit-il d’une confusion )

     

                Thym                                                                   serpolet                                     cerfeuil

Poster un commentaire