cat-right

Robin, robinet et roubignoles

Robinet. Etymologiquement robinet n’a rien √† voir avec le mot roubine! Robinet a une histoire amusante dont je ne veux pas vous priver. Il vient de Robin, appellatif pour Robert. (cf. anglais Robin). En ancien fran√ßais un robin est un ‘palefrenier; personnage sans consid√©ration, un fac√©tieux, un niais’. Au XVIIe si√®cle on dit: c’est la maison de Robin de la vall√©e ce qui se dit d’une maison o√Ļ tout est en d√©sordre. Robiner est ‘dire des niaiseries’, et une robinette une servante.

Ensuite robin est utilis√© comme nom d’animaux m√Ęles, en particulier du b√©lier. Robiner signifie alors « saillir » en parlant du b√©lier. En occitan est cr√©√© le mot roubignoli¬† « testicules » (M) qui a trouv√© son chemin vers l’argot parisien √† la fin du XIXe si√®cle roubignoles (Sain√©an).

Un robin est aussi une sculpture qui d√©core l’orifice d’une fontaine et tr√®s souvent c’est la t√™te d’un b√©lier. Ensuite depuis le XVe si√®cle¬† on appelle robinet la ‘pi√®ce ajust√©e √† l’issue d’un tuyau de fontaine et qui permet de laisser couler ou de retenir l’eau’.

 

  

cliquez sur l’image ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†¬† un robin-diable¬† de Beaucaire sans robinet

Depuis 1928 existent aussi les Roberts > les roberts.

No Responses to “Robin, robinet et roubignoles”

Trackbacks/Pingbacks

  1. st Juste 14 octobre 11 infos et synchro | Espace perso d' ANTINEA - […] Robin, robinet et roubignoles […]

Poster un commentaire