cat-right

Pila

Pila « mortier, abreuvoir, récipient de pierre pour l’huile » comme le  latin pÄ«la « mortier ». Ancien occitan pila « mortier; récipient en pierre dans lequel on conservait l’huile; vase de pierre servant de bénitier; mesure publique pour les grains ». Marseille pièlo « auge pour les bestiaux » ; pile « réservoir aux huiles dans une savonnerie »Â  Diderot, (Encyclopédie 14, page 721b Planche-II-Pile-a-huile; (une très belle planche en PDF)   et Planche II description la description des planches en format PDF ).  Diderot  décrit là la fabrication du Savon de Marseille.

La question d’un visiteur de l’Aude qui me demande:

Connaissez vous le sens exact et l’étymologie du mot PIALE ?
Dans la montagne noire audoise on semble l’utiliser pour désigner un abreuvoir ou un bac à eau en pierre alimenté par une source détournée.

m’oblige à reconnaître que je n’ai toujours pas complété l‘index occitan. L’évolution phonétique de pÄ«la  avec un -i- long suivi d’un -l- dans certains  parlers est un peu curieuse:  pÄ«la  a abouti à piela , piala , par exemple piello à Aix-en-Provence, piero « auge » dans le Var, pyelo « auge; lavoir » dans le Gard, piala   dans l’Aude, mais pilo  dans la Hte-Vienne et le Périgord.

Le sens « Ã©vier » se retrouve en catalan, « auge » en espagnol et portugais.

Même si le mot est mentionné dans quelques dictionnaires du français (TLF pile 4) , il n’est indigène que dans le Midi.

pile à savon de Marseille

Poster un commentaire