cat-right

Pila

Pila « mortier, abreuvoir, rĂ©cipient de pierre pour l’huile » comme le  latin pÄ«la « mortier ». Ancien occitan pila « mortier; rĂ©cipient en pierre dans lequel on conservait l’huile; vase de pierre servant de bĂ©nitier; mesure publique pour les grains ». Marseille pièlo « auge pour les bestiaux » ; pile « rĂ©servoir aux huiles dans une savonnerie »Â  Diderot, (EncyclopĂ©die 14, page 721b Planche-II-Pile-a-huile; (une très belle planche en PDF)   et Planche II description la description des planches en format PDF ).  Diderot  dĂ©crit lĂ  la fabrication du Savon de Marseille.

La question d’un visiteur de l’Aude qui me demande:

Connaissez vous le sens exact et l’Ă©tymologie du mot PIALE ?
Dans la montagne noire audoise on semble l’utiliser pour dĂ©signer un abreuvoir ou un bac Ă  eau en pierre alimentĂ© par une source dĂ©tournĂ©e.

m’oblige Ă  reconnaĂ®tre que je n’ai toujours pas complĂ©tĂ© l‘index occitan. L’Ă©volution phonĂ©tique de pÄ«la  avec un -i- long suivi d’un -l- dans certains  parlers est un peu curieuse:  pÄ«la  a abouti Ă  piela , piala , par exemple piello Ă  Aix-en-Provence, piero « auge » dans le Var, pyelo « auge; lavoir » dans le Gard, piala   dans l’Aude, mais pilo  dans la Hte-Vienne et le PĂ©rigord.

Le sens « Ă©vier » se retrouve en catalan, « auge » en espagnol et portugais.

MĂŞme si le mot est mentionnĂ© dans quelques dictionnaires du français (TLF pile 4) , il n’est indigène que dans le Midi.

pile Ă  savon de Marseille

Poster un commentaire