cat-right

Mourre

Mourre « colline, hauteur, mamelon ». Dans une grande partie du domaine o√Ļ nous trouvons le type * murr- avec le sens « museau », existe √©galement le sens « petite hauteur de terrain, mamelon ».
        
une morrosca italienne et un mourre c√©venol (Photo d’Alain Avesque).

Comme toujours, le sens du mot s’adapte au terrain : √† St.-Am√© dans les Vosges il d√©signe un « tas de pierres dans un champ », √† Barcelonnette une « hauteur arrondie », √† St.-Andr√© de Valborgne un « mamelon », mais dans les Pyr√©n√©es Atlantiques ce n’est plus qu’un « tas ». A Alava en pays basque une morrosca est « une jeune fille avec une belle poitrine ».

Le géologue Horace de  Saussure  a introduit en français un autre dérivé de *murr-  la  moraine:

¬† « les paysans de Chamouni nomment ces monceaux de d√©bris rocheux entra√ģn√©s par le mouvement de glissement d’un glacier, la moraine du glacier). » ¬† (SAUSSURE, Voyage dans les Alpes, √©d. Neufchatel, Gen√®ve,1779, t.1, p.455)

et de l√† anglais moraine, allemand Mor√§ne. Il semble que le suffixe -ena est √©galement d’origine pr√©romane.etc.

moraines moraine
Horace -Benedict de Saussure: le premier géologue alpin (1749-1799)

One Response to “Mourre”

  1. gerardj2 dit :

    Bonjour,
    j’habite le village de Cournonterral, pr√®s de Montpellier et limitrophe du village de Cournonsec, c√©l√®bre pour le passage d’Hannibal avec ses √©l√©phants et c√©l√®bre aussi pour ses Pailhasses du carnaval.
    Les deux villages sont adoss√©s √† des collines qui portent le nom de « Collines de la Moure » qui portent de beaux vignobles produisant un vin remarquable.
    De plus, humour involontaire, le maire de Cournonsec s’appelle Jean-Pierre Moure. Cela fait beaucoup de « mamelons arrondis » dans le voisinage.

Poster un commentaire