cat-right

Brau "taureau"

En Camargue  le brau est le « taureau Ă©talon d’origine domestique » 1, mot qui a remplacĂ© tau dans beaucoup de parlers locaux. Le sens varie suivant les localitĂ©s entre « taureau entier » et « jeune taureau ».

Brau vient du latin barbarus au sens « sauvage, non domestiqué ». En ancien occitan l’adjectif  brau, brava a pris le sens  « farouche, rude, mauvais », qui d’après Mistral s’est conservĂ© en languedocien et gascon, mais il est considĂ©rĂ© comme « vieux ».

Le brau  est le taureau entier qui vit en libertĂ©, dans le prĂ© avec les vaches.  Le biòu de la Camargue est une race bovine et dĂ©signe plus spĂ©cialement un taureau castrĂ© Ă  l’âge de un an (suivez  le lien).

Lou Brau, Reï de l’Aubrac,
se repauso i mitan de sas vachos

La dormeuse a trouvĂ© dans le compoix de Mirepoix de 1766, le toponyme planel de Brau un terrain plat qui d’après les vieux Mirapiciens  s’appelait encore le « planel des vaches” en 1950.  Elle signale aussi un autre sens du mot brau  « une terre de limon, fertile, mais de travail difficile », soit encore un “site boueux ».  Le FEW ne nous fournit que des attestations en gascon pour le sens « marais, bourbier » et l’Ă©tymologie de ce brau  est inconnue.

Barbarus devenu bravo en espagnol, y prend Ă  partir du XVe siècle le sens « courageux, fier ».  Bravo!  a Ă©tĂ© introduit en occitan, comme ailleurs, Ă  partir du XVIe siècle.

Plus rĂ©cent est le dĂ©veloppement du sens de brave qui est  devenu synonyme de  « honnĂŞte, probe, sage ». De nos jours le mot devient presque pĂ©joratif: « gentil mais un peu bĂŞte ».

L’anglais brave  signifie »courageux », mais le nĂ©erlandais braaf et l’allemand brave « sage » surtout  en parlant des enfants; le  suĂ©dois et le norvĂ©gien bra « obĂ©issant ».

      

braaf  et brau

Voir auss les articlesi tau(r)  et biou.

Notes
  1. Voir Thesoc s.v. taureau pour la répartition géographique des types lexicographiques

Poster un commentaire