cat-right

Bigour

Bigour, bigornau « murex » (Alibert), « littorine » (Panoccitan). Voir plusieurs sites Wikpedia √† partir de Murex. Le sens exact ne m’est pas connu, il doit varier d’un endroit √† l’autre.

                    Murex                                                          Bigorneau                                                                            Murex pourpier

C’est √† partir d’une glande du murex (Bolinus brandaris) que les anciens ont obtenu la fameuse pourpre de couleur violac√©e. Utilis√©e pour teindre le parchemin et en teinture des tissus. C’√©tait un pigment tr√®s tr√®s cher, connu ¬† d√®s 1600 av. JC. La pourpre¬† a √©t√© utilis√©e jusqu’au haut moyen-√Ęge. La recette aurait ensuite √©t√© perdue.¬† Il faut plus de 10 000 individus pour obtenir environ 1 gr. de pigment. Couleur cit√©e par Pline l’Ancien, M. Pastoureau, F. Brunello..Tir√© du site http://www.or-pigments.com/animaux.html. Dans la page Tyrian purple , d’un autre site, il y a une traduction en anglais de la recette de Pline l’Ancien. suivie d’un cours de chimie!

L’√©tymologie de bigour est latin bicornis « qui a deux cornes ou deux branches ». Le sens du mot s’adapte √† son environnement. En fran√ßais un bigorneau¬† est une esp√®ce de petite enclume , et dans le milieu des corroyeurs une masse en bois qui sert √† fouler les peaux mouill√©es; dans le Morvan on nomme bigour un tr√©pied pour travailler le bois.¬†¬† Le bigorne est aussi¬† un animal √† deux cornes, par ex. en Suisse « un petit escargot » en Bretagne « un lima√ßon de mer, comestible », en Poitou c’est « un animal fantastique √† deux cornes ». Enfin on s’en sert pour d√©crire des d√©fauts corporels ou psychiques: dans le Queyras bigorno « personne stupide ».

Poster un commentaire